Observatoire Chronométrique +

A l'occasion de la prochaine édition de Baselworld 2014, la Fondation TIMELAB présentera la création d'une nouvelle certification chronométrique ouverte à l'ensemble des montres mécaniques fabriquées en Suisse.

S'inscrivant dans la grande tradition des Observatoires Astronomiques, TIMELAB délivrera pour se rapprocher des attentes du client final, un Certificat Observatoire Chronométrique + , individuel, attestant de la performance chronométrique de la montre finie avec un bulletin de marche, ainsi que d'autres éléments constitutifs de sa fiabilité: étanchéité, résistance au magnétisme, réserve de marche et comportement au porté.

Réalisée sur chaque montre individuellement, cette certification se fera au sein des manufactures ou dans le laboratoire TIMELAB à Genève.

Les observatoires astronomiques dans l'histoire horlogère

L'astronomie est à l'origine de l'horlogerie, et dès le 18ème siècle, les observatoires n'ont cessé d'être l'étalon de la mesure du temps pour les manufactures cherchant à reproduire dans leurs créations horlogères la course des étoiles et du temps qui passe.

Ce sont d'ailleurs les Observatoires Astronomiques qui ont établi les premiers de rigoureux critères permettant aux garde-temps ayant subi leurs tests avec succès d'obtenir le fameux bulletin d'observatoire et d'arborer la prestigieuse mention chronomètre certifié.

En Suisse, une longue tradition de certification chronométrique remonte à la création de l'Observatoire de Genève en 1772, qui organisa son propre concours de chronométrie de 1872 à 1968.

La certification Observatoire Chronométrique+, une garantie législative et technique reconnue pour le client final

La nouvelle certification Observatoire Chronométrique + est une garantie délivrée par TIMELAB. Elle atteste qu'une montre est conforme aux exigences établies par le laboratoire et l'autorise à porter le titre prestigieux et officiel de « montre chronomètre », selon la norme ISO/CEI 3159 reconnue internationalement. La garantie concerne la montre finie et s'étend à d'autres éléments constitutifs de sa fiabilité tels que l'étanchéité, la résistance au magnétisme, la réserve de marche et le comportement au porté, représentatifs de la vie moderne.

La certification Observatoire Chronométrique + s'appuiera sur une reconnaissance à la fois étatique (via la loi I 1 25 promulguée par le Canton de Genève) et technique (via les accréditations en cours auprès du SAS, Service d'Accréditation Suisse).

Tenant compte des accréditations et des protocoles de tests certifiés, cette certification sera réalisée dans les manufactures horlogères sur chaque pièce individuellement (contrôle à 100%), sous le regard des auditeurs assermentés de TIMELAB qui réaliseront des inspections régulières.

Site de l'Observatoire Chronométrique +